TRAITEMENT DU DIABèTE ET DE L'OBéSITé : ET SI L'OLIVE éTAIT LA CLEF ?

Les résultats d'une nouvelle étude sur la souris indiquent que l'acide élénolique, un composé naturel présent dans les olives, peut réduire efficacement la glycémie et favoriser la perte de poids.

Les chercheurs ont constaté qu'après seulement une semaine, des souris obèses et diabétiques ayant reçu de l'acide élénolique par voie orale pesaient nettement moins et présentaient une meilleure régulation de la glycémie qu'avant le traitement et par rapport aux souris obèses témoins n'ayant pas reçu d'acide élénolique. Les effets étaient comparables à celui du liraglutide et de la metformine.

Après quatre à cinq semaines de traitement, les souris présentaient une réduction de 10,7 % de leur obésité ainsi que des niveaux de sucre dans le sang et une sensibilité à l'insuline comparables à ceux des souris minces et en bonne santé.

Obésité et diabète : "l'acide élénolique des olives a des effets prometteurs"

"Dans l'ensemble, l'étude a montré que l'acide élénolique des olives a des effets prometteurs sur la libération d'hormones et la santé métabolique, en particulier dans les cas d'obésité et de diabète", a déclaré M. Liu, auteur de la recherche. "Le composé semble imiter les conditions physiologiques de l'alimentation pour promouvoir directement la sécrétion d'hormones métaboliques intestinales, ce qui aide à réguler l'équilibre énergétique et la santé métabolique", analyse-t-il.

"Les modifications du mode de vie et les mesures de santé publique ont un impact limité sur la prévalence croissante de l'obésité, l'un des principaux facteurs de risque du diabète de type 2", explique également le directeur de la recherche Dongmin Liu, par ailleurs professeur à Virginia Tech. "Les médicaments disponibles contre l'obésité sont inefficaces pour maintenir la perte de poids. De plus, ils sont chers et/ou comportent des risques pour la santé à long terme. Notre objectif était donc de développer des agents plus sûrs, moins chers et plus pratiques", poursuit-il.

L'équipe de recherche s'efforce à présent de comprendre comment fonctionne l'acide élénolique en déterminant comment il est absorbé, distribué, métabolisé et excrété par l’organisme.

2024-06-30T18:06:12Z dg43tfdfdgfd