RETRAITé, J’AI 2 CARTES VITALES, ET JE VIS UN CALVAIRE AU QUOTIDIEN

Vous êtes à la retraite et vous possédez deux cartes vitales différentes ? Sachez que vous risquez de vivre un calvaire administratif qui pourrait vous empêcher d’avoir accès à votre pension convenablement.

La carte vitale permet de vous identifier et elle contient toutes les informations nécessaires pour bénéficier d’un remboursement de vos frais de santé. Si vous êtes déjà à la phase de retraite et que vous avez deux cartes différentes, vous pouvez faire face à diverses complications administratives. Zoom sur cette situation très commune en France.

La carte vitale : un allié pour la vie

Qu’est-ce que c’est ?

La carte vitale est une carte à puce personnelle, confidentielle, gratuite et sécurisée qui permet de vous identifier auprès de l'Assurance maladie. Elle contient toutes les informations nécessaires pour une prise en charge de vos soins de santé ou un éventuel remboursement de votre assurance. Elle sert également aux professionnels de la santé pour établir une feuille de soins électronique ou une prise en charge complète de votre consultation. Grâce à elle, le professionnel de la santé à accès à vos informations administratives, à l’historique de vos soins et de vos prescriptions médicales.

Comment obtenir une carte vitale ?

Vous avez le droit d’avoir une carte vitale dès l’âge de 16 ans. Pour l’obtenir, vous devez avoir un numéro de Sécurité sociale. Chaque assurance maladie doit juste s’assurer de votre identité et de vos droits de prise en charge pour vos frais de santé. Cette carte à puce peut s’obtenir en ligne ou par courrier et elle peut être délivrée gratuitement par votre assurance maladie. En plus, elle est valable partout en France. Le délai pour la recevoir dépend de la démarche employée pour la demande. Si vous la faites en ligne, la durée sera de deux semaines tandis qu’elle durera trois semaines si elle est faite par courrier.

Comment utiliser votre carte vitale ?

La carte vitale est utile quand vous êtes devant les professionnels de la santé qui possèdent un système informatisé avec lecteur de carte. Les informations contenues dans cette carte sont envoyées à la caisse d’assurance maladie. Les remboursements se font automatiquement après une semaine sans démarche de votre part. Son utilisation n’est pas obligatoire pour une consultation sauf que sans elle, le délai de remboursement de votre consultation effectuée par le professionnel de santé est rallongé. Il est important de savoir que cette carte n’a pas une durée de validité, mais elle doit être mise à jour régulièrement.

Carte vitale : en avoir deux peut vous faire perdre des trimestres

Les numéros différents

Selon Boursorama, un retraité qui possède deux cartes vitales et réside en France verra ses trimestres cotisés à la baisse. Cette situation délicate est due à deux numéros de Sécurité sociale différents qu’il possède. La conséquence inévitable sera qu’il aura droit à sa pension retraite avec du retard, car il y aura un dysfonctionnement des données pour la même adresse.

Qu’est-ce qui peut causer cette situation ?

Pour expliquer cette situation, prenons le cas de cet artisan né au Portugal en 1957. D’abord abandonné par ses parents, sa mère le fait venir en France des années plus tard. En 1973, alors qu’il a 16 ans, il commence une activité professionnelle. À cause de la différence d’état civil entre ce qui est reconnu par l’INSEE et les données du pays étranger, il y a eu des dysfonctionnements. Cet incident a eu des répercussions sur ses trimestres cotisés et il a du mal à percevoir des augmentations de pension. Pour éviter de telles situations, il est important de mettre vos informations à jour.

Comment mettre ses informations à jour ?

Après avoir signalé les difficultés que vous avez avec votre carte vitale auprès de l’INSEE et du CPAM, une des dispositions à prendre est de mettre à jour régulièrement vos informations auprès des organismes d’assurance maladie, dans les pharmacies ou dans les établissements de santé. Au cas où votre carte est volée ou simplement perdue, prévenez immédiatement votre caisse d’assurance maladie par courrier, par téléphone, en ligne depuis votre compte Ameli ou rendez-vous dans un point d’accueil. Au cas où elle ne fonctionne plus, signalez tout simplement auprès de votre organisme d’assurance maladie pour l’obtention d’une nouvelle carte.

2024-07-10T05:06:38Z dg43tfdfdgfd