"JE SUIS CHIRURGIEN ORTHOPéDIQUE ET VOICI 8 HABITUDES à PERDRE POUR SOULAGER VOS GENOUX"

C’est un fait, de nombreuses personnes ne se rendent compte de l’importance que jouent les genoux que lorsqu’ils commencent à leur faire mal. Les douleurs et les blessures au niveau des genoux sont assez fréquentes au sein de la population, surtout avec l’âge. Le genou est une articulation qui est souvent mise à rude épreuve sans même qu’on s’en rende compte c’est pourquoi les personnes physiquement actives sont plus susceptibles de développer des pathologies au niveau des genoux tout comme les personnes âgées.

Traumatismes que cela soit des lésions ligamentaires ou au niveau du ménisque, arthrite, arthrose, ou tout simplement usure dues à l’âge, les problèmes du genou peuvent être nombreux et particulièrement handicapants lorsque cela touche à la mobilité. Alors si vous avez déjà un peu mal aux genoux ou que vous souhaitez tout simplement prévenir ce genre de douleurs, il existe de nombreuses façons de prendre soin de cette partie de notre corps et de s’assurer des genoux sains et forts même à mesure que nous vieillissons. Voici 8 habitudes à éviter si vous souhaitez préserver la santé de ces articulations si précieuse selon des experts. On vous dit tout !

« L’une des erreurs que les gens font est de se lancer trop rapidement dans l’exercice et de passer de zéro à 100 » révèle le Dr Éric Grossman, chirurgien orthopédique au NYU Langone Health avant de poursuivre : « Si quelqu’un est novice en matière d’exercice, il n’a pas encore développé sa tolérance, donc essayer d’en faire trop au début peut entraîner des blessures. » En effet, il est important de prendre soin de votre corps en y allant progressivement, si vous choisissez de vous mettre à la course à pied par exemple, le spécialiste conseille de démarrer par des sessions de jogging plus lentes et sur des surfaces plus souples.

Une information que confirme le chirurgien orthopédique de l’Institut Orthopédique d’Orlando Health Jewett, le Dr Daniel Miller : « Ne commencez jamais un programme d’exercices à fort impact et à fort stress après de longues périodes d’inactivité ». Même si c’est à la mode en ce moment, le médecin recommande de laisser le temps à son corps de s’acclimater et d’augmenter progressivement le niveau d’activité. C’est tout simplement vos genoux qui vous remercieront.

Pour le docteur Daniel Miller : « La douleur est le signal que votre corps vous envoie », donc si vous ignorez votre douleur et que vous continuez à vous entraîner dessus, vous prenez le risque d’aggraver votre problème en vous exposant à d’autres dommages et/ou blessures. Persister à s’entraîner sur une articulation douloureuse peut aussi rendre la douleur plus durable dans le temps. Attention, il est tout à fait normal de ressentir des courbatures ou de légères douleurs après une séance d’entraînement intense, mais dans ce cas-là nous parlons de douleurs aiguës, voire soudaines, ou même d’un gonflement qui vous empêcherait de vous mouvoir comme vous le souhaitez.

« La douleur au genou peut être le résultat d’une blessure à l’une des structures à l’intérieur du genou, comme une déchirure du ménisque ou une blessure à un ligament comme le ligament croisé antérieur » ajoute le Dr Struan Coleman, chirurgien orthopédique à l’hôpital de chirurgie spécialisée de New York avant de poursuivre : « La douleur au genou peut également être le signe que le cartilage est surchargé et commence à s’user, ce qui entraîne une arthrite précoce. » C’est pourquoi il est nécessaire d’aller consulter un médecin dès qu’une douleur trop importante se fait ressentir pour évaluer les dommages et poser un diagnostic.

Avant chaque séance d’entraînement ou de sport, qu’il soit individuel ou collectif, il est primordial de prendre le temps de s’échauffer de manière correcte par une série d’étirements, mais aussi par des petits exercices légers. Un bon échauffement va permettre aux muscles et aux articulations de se préparer à supporter la tension intense que peuvent être certains exercices sportifs tout en maximisant leurs bienfaits pour notre corps.

« Les étirements dynamiques et les échauffements avant l’exercice aident à alimenter les muscles en sang et réduisent le risque de blessure au genou » tente d’approfondir le Dr Shawn Anthony, chef adjoint de la médecine sportive au Mount Sinaï Health System avant d’ajouter : « Cela peut inclure des fentes, des sauts avec écart ou de la course sur place. Il a été démontré que les étirements dynamiques sont plus efficaces que les étirements statiques. »

Selon le Dr Shawn Anthony : « Une alimentation saine, riche en antioxydants et en vitamines, favorise la santé des articulations », tout comme un poids de santé qui permet de réduire « la tension exercée sur les articulations du genou qui peut aggraver la douleur causée par les blessures au genou et l’arthrose » explique le spécialiste.

Si une bonne alimentation réduit déjà le stress oxydatif s’attaquant à vos articulations, des aliments sains et nutritifs aident également à améliorer l’état général de votre corps tout en l’aidant à faire face à d’autres problèmes de santé éventuels. Si vous souffrez de douleurs articulaires, les experts recommandent de se tourner vers un ou une nutritionniste pour déterminer quel régime alimentaire est le plus adapté pour vous. « Maintenir un poids idéal peut être très difficile pour les patients souffrant d’arthrite du genou, car la douleur au genou entraîne souvent une diminution de l’activité physique » explique le Dr Struan Coleman pour appuyer la nécessité d’un « bon programme de nutrition et d’exercice ».

Selon le chef adjoint de la médecine sportive au Mount Sinaï Health System, il est important de ne jamais faire d’exercice sportif « sans une bonne mécanique ». En effet, il explique que c’est souvent « l’une des causes les plus courantes de blessures » notamment lors de la levée de poids par exemple.

« C’est particulièrement fréquent chez ceux qui commencent à s’entraîner », déclare-t-il avant de poursuivre : « Il est toujours préférable de se faire conseiller par un entraîneur sportif qui peut démontrer et surveiller la bonne forme physique et réduire le risque de blessure. » On parle ici de postures et de gestes appropriés qui vont permettre de vous éviter de vous fatiguer, de vous déchirer ou de vous fouler un muscle, une articulation ou un ligament.

Selon le Dr Léon E. Popovitz, « il est préférable d’éviter de rester trop longtemps à genoux sans coussin », en effet cette position peut mettre à mal certaines de vos articulations dont vos genoux : « La clé pour des genoux en bonne santé, comme pour toutes les articulations, est de préserver et de protéger les structures avec lesquelles nous sommes nés » ajoute-t-il.

Préserver son corps et ses articulations nous garantit tout simplement une meilleure longévité : « Le cartilage est particulièrement sensible et essentiel à la préservation de l’articulation. Par conséquent, un impact ou un stress excessif pourrait entraîner une dégénérescence de l’articulation. » C’est pourquoi, plus vous éviterez de soumettre votre genou à un traumatisme direct, plus ce dernier sera préservé.

Vous souhaitez profiter de tous les bienfaits du sport, il est donc important de ne jamais « sous-estimer l’importance de pratiquer plusieurs sports différents ou de faire des exercices et des activités en alternance » affirme le Dr Shawn Anthony. « Les blessures dues à une utilisation excessive sont la première cause de problèmes de genou », explique-t-il, ce qui peut être évité en variant tout simplement la routine et en évitant les utilisations répétées.

Varier une activité physique permet aussi à son corps de renforcer les muscles qui aident à garder vos articulations du genou en bonne santé.

C’est l’une des erreurs les plus courantes que font les personnes qui commencent à avoir mal aux genoux ou qui souffrent d’arthrite sur laquelle revient le Dr Struan Coleman : « Cela entraîne un affaiblissement ou une atrophie des muscles autour de l’articulation du genou, en particulier des muscles de la cuisse » explique-t-il avant de poursuivre : « De nombreuses études ont montré que le maintien de muscles forts dans les jambes peut aider à prévenir les douleurs au genou, en particulier lorsqu’elles sont causées par une arthrite précoce. »

Il est primordial de rester actif même après ce type de diagnostic afin de renforcer les muscles autour du genou, dans ce cas vous pouvez simplement vous concentrer sur des exercices à faibles impacts pour préserver votre genou. « Il vous suffit d’organiser vos activités pour vous concentrer sur des options plus constructives et moins impactantes. Restez en mouvement et renforcez vos muscles. Si la marche vous fait mal, passez au vélo stationnaire ou au vélo elliptique, ou essayez la natation » ajoute le Dr Éric Grossman.

2024-07-04T13:34:41Z dg43tfdfdgfd