GRèCE. PRIS POUR UN MIGRANT, UN EMPLOYé DE FRONTEX BATTU ET DéSHABILLé

© Archives Manolis Lagoutaris/AFP Des réfugiés évacués d’une île grecque, fin 2020. Alors que la Grèce nie ces pratiques illégales, la voilà accusée de violences par un traducteur de l’agence européenne des frontières Frontex. L’interprète afghan en question a porté plainte, une enquête est ouverte.Des rires et des coups. ​C’est la réponse glaçante qu’un inter...

Source: